Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 novembre 2010 3 10 /11 /novembre /2010 00:00

 

 

Pupponi "chouchoute" ses communautés à Sarcelles

Par Marcelo Wesfreid, publié le 10/11/2010 à 17:31

Le député maire de Sarcelles leur fait les yeux doux. Il les subventionne, les écoute, voire les intègre à sa majorité.

 
Pupponi "chouchoute" ses communautés à Sarcelles

Reuters/Gonzalo Fuentes

La cohésion sociale entre les différentes communautés étrangères est un objectif fondamental pour François Pupponi  

François Pupponi le sait. Son discours sur la mixité sociale est loin de faire l'unanimité. Surtout à gauche. Mais le maire d'une ville qui compte 20% d'étrangers, où les communautés vivent de plus en plus dans des quartiers distincts, ne croit plus aux slogans de son camp. Casser les ghettos pour les remplacer par des cités aux populations plus mélangées?  

 

Impossible. Il est trop tard. "La France se communautarise, qu'on le veuille ou non", explique l'élu, en marge d'un rassemblement de 2000 Pakistanais organisé dans sa ville, le 21 octobre, pour recueillir des dons en faveur des sinistrés des inondations qui ont dévasté leur pays cet été. 

 

Pour Pupponi, la laïcité version IIIe République a vécu: "Créons une communauté nationale à partir des communautés d'origine, plaide-t-il dans son livre, La France d'en dessous. Banlieues: chronique d'un aveuglement, paru en 2006 (éd. Privé). Ce qui arrive aujourd'hui dans ces zones de ghettos arrivera demain dans la France entière." A Sarcelles, il chouchoute les responsables communautaires. 

 

Créons une communauté nationale à partir des communautés d'origine 

Ses détracteurs dénoncent une politique d'attribution de subventions "clientéliste" et "communautariste". Deux associations assyro-chaldéennes (chrétiens d'Orient) de la ville ont ainsi reçu 150 000 euros chacune pour construire un centre social. "La République est là pour respecter les différences, estime le conseiller municipal d'opposition (MRC) Rachid Adda. Pas pour les exalter." 

En 2005, Pupponi avait provoqué un tollé en réservant un créneau horaire de la piscine municipale, le dimanche matin, à une association de juifs loubavitch, très religieux, qui refusaient qu'hommes et femmes se baignent en même temps. "Si c'était à refaire, je le referais, assure-t-il. Il ne faut ostraciser personne." A commencer par la communauté juive, l'une des plus importantes à Sarcelles.  

En 2008, le maire a admis dans sa majorité la Liste bleue, des ultraorthodoxes. Une liste que Dominique Strauss-Kahn, en 2001, qualifiait pourtant, publiquement, de "honte pour la République". A l'époque, la liste affirmait dans sa profession de foi: "La communauté juive de Sarcelles ne sera efficacement défendue que par ses membres." Aujourd'hui dans l'équipe de Pupponi, ses élus -l'un d'eux arbore une kippa quand il siège en conseil municipal- s'occupent d'action sociale, de logement et de développement économique via la communauté d'agglomération de Val-de-France. Des postes clefs. 

Partager cet article

Repost 0
Published by L'express - dans Actualités locales
commenter cet article

commentaires

STOP RADIATIONS

       

Recherche

ENSEMBLE CONTRE LES EXCLUSIONS

LOCAL: Lieu d’Organisation des Chômeurs et Actifs en Lutte

Ouvert du lundi au vendredi de 10H à 15H

41 avenue du 8 Mai 45 95200 SARCELLES

 

Accueillir, dialoguer

Une grande salle, du café, du thé : un espace convivial pour les chômeurs, les précaires, les exclus 

 

Informer, orienter

Connaissance des droits, journaux, brochures spécialisées, adresses utiles, contacts avec les différentes institutions…

 

Aider

Téléphone, rédaction CV, lettre motivation, courriers, …  recherche d’emploi sur Internet

 

Discuter, sortir de l’isolement

Réflexions sur les causes de l’exclusion, Elaboration de propositions pour changer de logique

 

Agir ensemble

Informer, participer aux luttes contre le chômage, l’exclusion, les inégalités…