Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 septembre 2010 3 01 /09 /septembre /2010 22:09

 

Voir actualité VO News: http://www.dailymotion.com/video/xenkpi_jt-01092010_news?start=19#from=embed

 

 

ENQUÊTE.

Soupçons de corruption à Sarcelles pour l’attribution de HLM

Des logements sociaux auraient été attribués à Sarcelles contre le versement de pots-de-vin. Le parquet de Pontoise a ouvert une enquête préliminaire.

 
GRÉGORY PLESSE AVEC BÉNÉDICTE AGOUDETSÉ | 01.09.2010, 07h00

 

Des soupçons de corruption sur les logements sociaux pèsent désormais sur Sarcelles (Val-d’Oise), l’une des villes les plus pauvres de . Des employés de la mairie sont dans le viseur de la . Ils auraient mis en place depuis plusieurs mois un système d’encaissement de fonds en échange d’un appartement HLM.

Le parquet de Pontoise a ouvert une préliminaire et confié les investigations aux policiers de la brigade financière. Ceux-ci ont d’ailleurs placé en garde à vue, lundi, la responsable du service logement de la ville. Elle est soupçonnée de s’être fait remettre des sommes d’argent en échange de l’attribution de logements sociaux. Les enquêteurs l’ont remise en liberté après quelques heures d’interrogatoire et s’attachent maintenant à examiner ses comptes bancaires et ses relevés téléphoniques.

L’histoire se noue lundi. La responsable du service logement de la ville de Sarcelles décide de déposer plainte pour extorsion de fonds. Un homme lui aurait soutiré un chèque de 1500 €. Convoqué par la police, celui-ci livre une tout autre version. Selon lui, il était venu réclamer cette somme à la fonctionnaire en remboursement du pot-de-vin versé en juillet dernier par sa sœur, pour l’obtention d’un appartement de cinq pièces. « Elle devait nous remettre ce lundi une reconnaissance de dettes », indique cet homme qui souhaite rester anonyme.

 

La fonctionnaire nie catégoriquement

De source proche du dossier, on explique que, lors de la confrontation entre les deux parties, les explications de l’employée peinent à convaincre les policiers. C’est là qu’ils décident de son placement en garde à vue. Ils l’interrogent d’ailleurs à propos de deux autres chèques (d’un montant de 250 € et de 400 €) qu’elle a signés le 25 août. Elle prétend ne pas connaître leurs destinataires et conteste catégoriquement tous les faits qui lui sont reprochés. Les destinataires en question seraient également des demandeurs de logements sociaux qui auraient versé des dessous-de-table mais qui n’auraient jamais obtenu satisfaction.

Toujours est-il que la famille accusée d’extorsion a, à son tour, déposé plainte. « Mes clients ont eu le courage de dénoncer ces agissements, déclare Me Caty Richard. Le côté odieux de ce dossier est d’avoir fait croire aux gens qu’ils allaient obtenir un logement en versant de l’argent. Profiter ainsi de la précarité des familles est parfaitement scandaleux », conclut l’avocate.

Les investigations de la police devraient maintenant permettre de vérifier l’ampleur de la corruption sur les logements sociaux. Sollicitée par « le Parisien » - « Aujourd’hui en France », l’employée municipale mise en cause n’a pas donné suite.

 

Le Parisien

Partager cet article

Repost 0
Published by Parisien - dans Logement
commenter cet article

commentaires

STOP RADIATIONS

       

Recherche

ENSEMBLE CONTRE LES EXCLUSIONS

LOCAL: Lieu d’Organisation des Chômeurs et Actifs en Lutte

Ouvert du lundi au vendredi de 10H à 15H

41 avenue du 8 Mai 45 95200 SARCELLES

 

Accueillir, dialoguer

Une grande salle, du café, du thé : un espace convivial pour les chômeurs, les précaires, les exclus 

 

Informer, orienter

Connaissance des droits, journaux, brochures spécialisées, adresses utiles, contacts avec les différentes institutions…

 

Aider

Téléphone, rédaction CV, lettre motivation, courriers, …  recherche d’emploi sur Internet

 

Discuter, sortir de l’isolement

Réflexions sur les causes de l’exclusion, Elaboration de propositions pour changer de logique

 

Agir ensemble

Informer, participer aux luttes contre le chômage, l’exclusion, les inégalités…