Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 février 2011 6 19 /02 /février /2011 13:45

 

Le 15 mars, la fin de la trêve hivernale va jeter à la rue des milliers de familles angoissées, sans solution de relogements, ballottées d’hôtels en centre d’hébergements. Chaque année, le gouvernement aggrave la situation et accélère les procédures d’expulsion qui frappent durement les familles, notamment les plus modestes.



 Téléchargez l'affiche pdf

 Téléchargez le tract pdf

Des familles accablées par le coût du logement

Avec la flambée des loyers, des charges, des prix de l’énergie, c’est un véritable hold-up qui s’opère sur le budget des familles. De plus en plus de ménages, surtout les plus modestes, consacrent plus de la moitié de leurs revenus au logement. A cela s’ajoute un pouvoir d’achat dégradé par le chômage, la précarité, le manque de revalorisation des salaires, des retraites et des aides sociales.

La politique menée par le gouvernement et sa majorité rend difficile, voire impossible, l’accès à un logement stable. Toujours plus de familles vivent dans la peur permanente de perdre leur logement parce que leurs revenus ne permettent plus de faire face et qu’elles doivent faire de plus en plus de sacrifices.

Une politique de désengagement financier total

Le gouvernement accentue, dans sa cohérence politique et idéologique, son désengagement financier tant pour la construction sociale que pour les aides à la personne. Tandis que la production de logements véritablement sociaux reste à un niveau très faible, le gouvernement force les bailleurs sociaux à vendre leurs patrimoines.

Dans le même temps, il dépense dix fois plus pour soutenir le secteur privé et la spéculation immobilière au détriment du droit au logement pour tous. Tout est fait pour mettre en place une marchandisation du logement social et les statuts des locataires sont attaqués et rognés sans cesse. Le secteur privé connaît ses heures de fortune au détriment du secteur social.

Une machine à expulser

La Loi Boutin a divisé par trois les délais d’expulsion. De plus, elle a mis en place  l’abaissement des plafonds de ressources et la remise en cause du maintien dans les lieux. Le but est de pousser hors du logement social les personnes qui occupent  un logement jugé trop grand pour eux et celles qui sont ou seront assujetties au surloyer risquent aussi de se retrouver à la rue et n’auront pas les moyens de se loger dans le privé.

Le gouvernement a mis en place une véritable et scandaleuse machine à expulser. La loi DALO est totalement inefficace et même des familles reconnues prioritaires sont mises à la rue parce que les préfets n’ont, de toute façon, pas de logements disponibles!
Ne nous résignons pas face à cette situation, rassemblons-nous le plus largement pour résister et s’opposer à cette politique désastreuse du logement.

Refusons l’inacceptable ! Mobilisons-nous !

 Face à cette situation, la CNL exige :

  • L’arrêt immédiat des saisies et des expulsions.
  • Le gel des loyers, des charges et des prix de l’énergie.
  • La revalorisation des aides au logement.
  • L’abrogation de la loi Boutin et de toutes les mesures de marchandisation du logement social (CUS, vente du patrimoine).
  • Le droit au logement pour tous avec le respect de la loi DALO et l’application immédiate de la loi de réquisition.
  • La construction de 180 000 logements véritablement sociaux.

Partager cet article

Repost 0
Published by CNL - dans Logement
commenter cet article

commentaires

STOP RADIATIONS

       

Recherche

ENSEMBLE CONTRE LES EXCLUSIONS

LOCAL: Lieu d’Organisation des Chômeurs et Actifs en Lutte

Ouvert du lundi au vendredi de 10H à 15H

41 avenue du 8 Mai 45 95200 SARCELLES

 

Accueillir, dialoguer

Une grande salle, du café, du thé : un espace convivial pour les chômeurs, les précaires, les exclus 

 

Informer, orienter

Connaissance des droits, journaux, brochures spécialisées, adresses utiles, contacts avec les différentes institutions…

 

Aider

Téléphone, rédaction CV, lettre motivation, courriers, …  recherche d’emploi sur Internet

 

Discuter, sortir de l’isolement

Réflexions sur les causes de l’exclusion, Elaboration de propositions pour changer de logique

 

Agir ensemble

Informer, participer aux luttes contre le chômage, l’exclusion, les inégalités…