Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 septembre 2010 4 09 /09 /septembre /2010 22:55

Protection sociale

Réforme des retraites : les organisations de chômeurs sur le pied de guerre

 

Par Anne Simonot - 01/09/2010

 

A quelques jours de la mobilisation générale de mardi prochain contre la réforme des retraites, les quatre principales associations de chômeurs et précaires ont fait entendre leur voix, mercredi 1er septembre, pour dénoncer le projet du gouvernement mais aussi pour "faire prendre conscience aux grandes organisations syndicales de la spécificité des problèmes et des revendications des chômeurs et des précaires"

.

Au-delà de la volonté de faire nombre dans les cortèges le 7 septembre, Agir contre le chômage et la précarité ! (AC !), l'Association pour l'emploi, la formation et la solidarité des chômeurs et travailleurs précaires (APEIS), la CGT Privés d'emploi et le Mouvement national des chômeurs et précaires (MNCP) ont en effet pour objectif de s'impliquer davantage pour défendre le droit à la retraite de ceux qui auront eu du mal à travailler.

 

 

Double peine pour les privés d'emploi

"Il n'y a pas que les CDI et la question de la retraite à 60 ans", a notamment déclaré Marc Desplats, pour le MNCP, en indiquant que "les parcours professionnels saucissonnés de même qu'un retour au travail en fin de carrière pour les chômeurs de longue durée entraînent une baisse du montant de la retraite", du fait des modalités de calcul des pensions. Au final, "un chômeur n'a pas toujours intérêt à reprendre un travail s'il pense à sa retraite", a-t-il d'ailleurs souligné. 

"C'est la double peine pour les privés d'emploi, qui seront punis à la retraite", s'est pour sa part insurgé Patrick Marquette (CGT Privés d'emploi), en dénonçant un système qui "s'acharne toujours sur les mêmes"

.

 

Des revendications communes

"La retraite est un contrat social depuis 1945", a renchéri Alain Marcu (AC!), en s'en prenant, lui, à "un projet de société qui augmente la précarité pour rendre les travailleurs corvéables à merci"

.

Soucieuses d'afficher leur unité de point de vue, les organisations de chômeurs et précaires ne vont pas se contenter de défiler ensemble mais ont aussi élaboré une plate-forme commune de revendications parmi lesquelles figurent l'élargissement des cotisations patronales pour ne pas pénaliser les seules entreprises à forte main d'oeuvre, la création d'un revenu minimum au moins égal au SMIC revalorisé (soit 1 500 euros par mois) ou encore la personnalisation des droits, indépendamment du parcours professionnel ou de la situation de famille, pour permettre aux plus précaires d'en bénéficier.



Actualités sociales hebdomadaires



Partager cet article

Repost 0
Published by AC ! - C.Q.F.D. - dans Emploi
commenter cet article

commentaires

STOP RADIATIONS

       

Recherche

ENSEMBLE CONTRE LES EXCLUSIONS

LOCAL: Lieu d’Organisation des Chômeurs et Actifs en Lutte

Ouvert du lundi au vendredi de 10H à 15H

41 avenue du 8 Mai 45 95200 SARCELLES

 

Accueillir, dialoguer

Une grande salle, du café, du thé : un espace convivial pour les chômeurs, les précaires, les exclus 

 

Informer, orienter

Connaissance des droits, journaux, brochures spécialisées, adresses utiles, contacts avec les différentes institutions…

 

Aider

Téléphone, rédaction CV, lettre motivation, courriers, …  recherche d’emploi sur Internet

 

Discuter, sortir de l’isolement

Réflexions sur les causes de l’exclusion, Elaboration de propositions pour changer de logique

 

Agir ensemble

Informer, participer aux luttes contre le chômage, l’exclusion, les inégalités…