Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 mai 2011 7 29 /05 /mai /2011 12:33

Radiations : le mensonge de Christian Charpy

Envoyer Imprimer
En mars, le total des radiations, tous motifs confondus, a dépassé 300.000. On est donc très loin des 2.000 radiations mensuelles avancées par le DG de Pôle Emploi.

Dans son interview publiée dans Les Echos, «le contrôle de la recherche d'emploi prend différentes formes : sanction de refus d'emploi, sanction du refus de formation, sanction de refus de deux ORE [offres raisonnables d'emploi], actes positifs de recherche. Il donne lieu au total à environ 2.000 radiations par mois», affirme-t-il.

Un chiffre scandaleusement sous-évalué et allègrement repris par toute la presse. De quoi accuser Christian Charpy de vouloir masquer l'ampleur du phénomène aux yeux de l'opinion.

Comme le montre la dernière note mensuelle de la DARES/Pôle Emploi, en page 10, il existe six grands motifs de sorties des listes dont trois concernent les radiations, celles-ci représentant 66% du total.

La note d'avril 2011 indique pour les seules catégories ABC, c'est-à-dire l'ensemble des inscrits «tenus d'accomplir des actes positifs de recherche» :

Cessations d'inscriptions pour défaut d'actualisation : 204.300 (soit 43,5% des sorties)
En janvier, il y en a eu 198.100. En février, 203.700. La progression annuelle est de +3,1%.

Si la majorité de ces «absences à contrôle» sont justifiées — le chômeur a retrouvé un emploi et ne se donne pas la peine de le déclarer, ou il décide de ne plus pointer parce que, n'ayant droit à aucune indemnisation, il en a assez d'être «suivi» inutilement… —, d'autres s'expliquent soit par l'oubli du demandeur d'emploi, soit par les bugs informatiques du site pole-emploi.fr qui sature chaque fin de mois, en pleine période d'actualisation.

Mais admettons que, dans sa stricte interprétation, ce motif ne soit pas représentatif/assimilable, et décortiquons les deux autres...

Radiations administratives : 45.000
En janvier, il y en a eu 40.800. En février, 44.000. La progression annuelle est de +10,3%.

Elles regroupent les sanctions classiques décrites par Christian Charpy, dont les «absences à convocation» qui, très souvent, sont sujettes à caution (convocation non reçue, retard au rendez-vous, loupé de l'entretien téléphonique…). On voit que les 2.000 radiations mensuelles annoncées par M. Charpy à propos du seul «contrôle de la recherche d'emploi» ne fait pas le poids, surtout quand on se penche sur le troisième motif ci-dessous...

Autres cas54.100
En janvier, il y en a eu 55.400. En février, 53.800. La progression annuelle est de -2,3%.

Ces mystérieux «autres cas» regroupent des radiations diverses, comme le refus de signature du PPAE, la déclaration erronée, le titre de séjour non valide, le décès du demandeur d'emploi, la non présentation à convocation dans le cadre de la CRP ou du CTP, les abandons de stage, de CRP/CTP ou de contrat aidé. Il existe même une sous-catégorie fourre-tout intitulée «indéterminé».

Christian Charpy est-il un menteur ? On serait donc tenté de dire que oui.
La presse, qui reprend ces allégations sans creuser, est-elle moutonnière (sinon complice) ? Oui, assurément.

SH

Partager cet article

Repost 0
Published by ACTU Chômage - dans Emploi
commenter cet article

commentaires

STOP RADIATIONS

       

Recherche

ENSEMBLE CONTRE LES EXCLUSIONS

LOCAL: Lieu d’Organisation des Chômeurs et Actifs en Lutte

Ouvert du lundi au vendredi de 10H à 15H

41 avenue du 8 Mai 45 95200 SARCELLES

 

Accueillir, dialoguer

Une grande salle, du café, du thé : un espace convivial pour les chômeurs, les précaires, les exclus 

 

Informer, orienter

Connaissance des droits, journaux, brochures spécialisées, adresses utiles, contacts avec les différentes institutions…

 

Aider

Téléphone, rédaction CV, lettre motivation, courriers, …  recherche d’emploi sur Internet

 

Discuter, sortir de l’isolement

Réflexions sur les causes de l’exclusion, Elaboration de propositions pour changer de logique

 

Agir ensemble

Informer, participer aux luttes contre le chômage, l’exclusion, les inégalités…