Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 juillet 2012 6 28 /07 /juillet /2012 11:50

Chômage de juin : près de 50.000 inscrits de plus !

L'hécatombe se poursuit. Même si ça ne change rien, on préfère le réalisme d'un Michel Sapin qui dit «Ça m'étonnerait qu'il y ait une amélioration» à un Xavier Bertrand adepte de la méthode Coué.

Nous voici arrivés au quatorzième mois consécutif de hausse. Fin juin, dans la France entière, près de 4,7 millions d'actifs étaient officiellement disponibles pour rechercher un emploi inexistant — un record depuis 20 ans — et, toutes catégories confondues, Pôle Emploi comptait 5,4 millions d'inscrits.

Comme il n'y a rien à ajouter et qu'il vaut mieux profiter du beau temps, vu que le pire est à venir, passons tout de suite à notre décryptage mensuel de la dernière note de la Dares/Pôle Emploi...

Catégorie A (chômeurs officiels, sans activité aucune) : +23.700
Ils sont 2.945.800 en métropole, 3.188.800 avec les DOM.
Progression annuelle : +7,8% en métropole, +7,5% en France

Du côté des chômeurs qui restent inscrits tout en exerçant des petits boulots, faute d'emplois véritables, on note une augmentation de l'activité précaire et surtout très précaire :

Catégorie B (chômeurs en activité réduite inférieure à 78h/mois) : +19.300
Ils sont 590.900 en France métropolitaine.
Progression annuelle : +7,7%

Catégorie C (chômeurs en activité réduite supérieure à 78h/mois) : +5.400
Ils sont 858.800 en France métropolitaine.
Progression annuelle : +3,6%

Au total, le nombre des inscrits en catégories ABC — c'est-à-dire l'ensemble des demandeurs d'emploi «tenus d'accomplir des actes positifs de recherche» — a crû de 48.400 en métropole (contre +28.600 le mois dernier).
Ils sont désormais 4.395.500 en France métropolitaine, et 4.670.900 avec les DOM (+49.900 !).
La hausse annuelle s'élève à 6,9%.

Du côté des chômeurs «non disponibles», on note un repli des voies de garage les concernant. Les prestations occupationnelles et les contrats aidés ne font visiblement plus recette :

Catégorie D (chômeurs non disponibles car en arrêt maladie ou en maternité, en stage, formation ou convention de reclassement) : -5.600
Ils sont 242.300 en France métropolitaine.
Variation annuelle : +1,8%

Catégorie E (chômeurs non disponibles car en contrat aidé) : -1.200
Toujours en France métropolitaine, ils sont 363.800 ainsi occupés.
Variation annuelle : +3,8%

Au total, fin juin 2012, toutes catégories confondues (ABCDE), le nombre de chômeurs inscrits à Pôle Emploi en métropole s'élève à 5.001.600 (+41.600 personnes sur un mois et +6,4% sur un an). Avec les DOM, on arrive à 5.300.100, soit 42.900 personnes en plus par rapport à mai.

A ces 5.300.100 inscrits, il convient d'ajouter les 118.400 "seniors" indemnisés de métropole (chiffre non précisé pour les DOM) bénéficiant toujours d'une dispense de recherche d'emploi, non catégorisés.
Ainsi, on dépasse 5,4 millions.


L'ancienneté moyenne des inscrits des catégories ABC de métropole se stabilise dans son triste record à 468 jours (contre 450 il y a un an), soit plus de 15 mois. Même chose pour la moyenne d'inscription des sortants, stable à 257 jours (258 le mois dernier, 251 il y a un an).

Du côté des chômeurs de longue durée, ils sont désormais 1.684.600 rien que dans les catégories ABC de métropole (+2.800 en un mois), 1.824.800 avec les DOM, auxquels on peut rajouter les 363.000 chômeurs de catégorie E et les 118.000 seniors en DRE. Ainsi le volume des "DELD" — comme on les appelle — dépasse toujours 40% de l'ensemble des inscrits à Pôle Emploi.

En glissement annuel, le volume des inscrits depuis plus d'un an a augmenté de 7,7%. Celui des inscrits depuis plus de 3 ans — enkystés dans la crise depuis 2009 — s'élève à +21,6%.

Parmi eux, toutes catégories confondues, 725.600 perçoivent le RSA (+8,3% sur un an) et 346.400 perçoivent l'ASS (chiffres Unedic d'avril, +4,7% sur un an). Ces personnes survivent donc avec 15 € par jour. Les nouveaux chômeurs se rajoutent aux anciens devenus miséreux.

Du côté des seniors, les inscriptions de chômeurs de plus de 50 ans dans les catégories ABC de métropole se poursuivent : +13.300 par rapport à mai.
Ils sont 915.400 dont plus de la moitié (475.300) sont des femmes.
Progression annuelle : +14,6% (et +15,9% pour les seniors de catégorie A, sans aucune activité).

En comparaison, les moins de 25 ans sont 661.800 (+5,1% sur l'année).

A noter que, depuis 2008, le nombre des chômeurs de plus de 55 ans a augmenté de 84% contre 30% pour les moins de 55 ans, rappelle la Dares, soulignant que 60% des 55-64 ans sont sur le carreau depuis un an et davantage.

Du côté des sorties, on note une reprise des «cessations d'inscriptions pour défaut d'actualisation» : +3.000 pour un total de 201.600 (+6,1% sur un an). Même chose avec les radiations administratives : +2.400 pour un total de 43.100, en progression de 11,4% sur un an. Légère recul des «autres cas» : -1.800 pour un total de 50.400, en recul de 11,7% sur un an.
Ces trois motifs représentent près de 64% du volume des sorties. En comparaison, les reprises d'emploi déclarées n'en pèsent que 20% (-4,7% sur l'année).

Du côté des entrées, les fins de CDD et de mission d'intérim restent prépondérantes : à elles deux, elles représentent près du tiers des motifs. La progression annuelle des fins de mission d'intérim est forte (+10,2%), tandis que celle des fins de CDD est plus modérée (+2,3%). On attend la future taxation des emplois précaires annoncée par Jean-Marc Ayrault, une surcotisation chômage qui ferait du bien aux finances de l'Unedic.

Du côté des offres, c'est toujours la dèche. En juin, Pôle Emploi n'en a collecté que 265.400. Quant au compteur d'offres en ligne du site pole-emploi.fr, il en affiche bravement 193.521...


Amis chômeurs, carpe diem !
Si vous angoissez, parcourez ce dossier qui vous aidera peut-être à voir les choses autrement.

SH

Partager cet article

Repost 0
Published by AC ! - C.Q.F.D. - dans Emploi
commenter cet article

commentaires

STOP RADIATIONS

       

Recherche

ENSEMBLE CONTRE LES EXCLUSIONS

LOCAL: Lieu d’Organisation des Chômeurs et Actifs en Lutte

Ouvert du lundi au vendredi de 10H à 15H

41 avenue du 8 Mai 45 95200 SARCELLES

 

Accueillir, dialoguer

Une grande salle, du café, du thé : un espace convivial pour les chômeurs, les précaires, les exclus 

 

Informer, orienter

Connaissance des droits, journaux, brochures spécialisées, adresses utiles, contacts avec les différentes institutions…

 

Aider

Téléphone, rédaction CV, lettre motivation, courriers, …  recherche d’emploi sur Internet

 

Discuter, sortir de l’isolement

Réflexions sur les causes de l’exclusion, Elaboration de propositions pour changer de logique

 

Agir ensemble

Informer, participer aux luttes contre le chômage, l’exclusion, les inégalités…