Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 août 2012 4 30 /08 /août /2012 19:37

Las d’attendre un chantier de réhabilitation qui ne vient pas, les locataires d’un immeuble HLM des Doucettes, à Garges-lès-Gonesse, ont décidé d’attaquer eux-mêmes les travaux.

 

Hugo Jolion-David | Publié le 30.08.2012, 07h00

GARGES-LÈS-GONESSE, HIER MATIN. Les habitants se sont cotisés pour acheter de la peinture, un nettoyeur haute pression et des rouleaux afin de rénover les cages d’escalier et les halls de cette HLM. Hier soir, une réunion était prévue. Le maire UMP, Maurice Lefèvre, et un représentant de I3F, le bailleur, devaient être présents.

GARGES-LÈS-GONESSE, HIER MATIN. Les habitants se sont cotisés pour acheter de la peinture, un nettoyeur haute pression et des rouleaux afin de rénover les cages d’escalier et les halls de cette HLM. Hier soir, une réunion était prévue. Le maire UMP, Maurice Lefèvre, et un représentant de I3F, le bailleur, devaient être présents. | (LP/H.J.-D.)

 

Ils en ont eu assez d’attendre que leur bailleur social, I3F, effectue les travaux demandés depuis plusieurs mois. Alors, depuis dix jours, les locataires d’une HLM de la rue des Louvres, à Garges-lès-Gonesse, ont entrepris eux-mêmes des travaux de rénovation dans leur immeuble. Chaque locataire y met du sien, que ce soit pendant la journée sur le temps des vacances ou alors en rentrant du travail, parfois jusqu’à 22 heures.

C’est à l’initiative des jeunes du quartier que tout le monde aide à repeindre, nettoyer et sécuriser les cages d’escalier et les halls. « Tout est délabré, dénonce Choukri Ferjani, qui habite au numéro 2. Il y a eu un dans le parking il y a quinze jours et rien n' a été nettoyé. Il n’y a pas d’ampoules dans les escaliers, alors, quand l’ascenseur tombe en panne, on met des bougies pour que les personnes âgées puissent se déplacer avec un minimum de sécurité. On se croirait au Moyen Age! »

Une pétition envoyée au bailleur restée sans réponse


Depuis le début des travaux, la plupart des habitants se sont cotisés pour acheter de la peinture, un nettoyeur haute pression et des rouleaux. Ils ont ainsi pu redonner un coup de neuf aux entrées des numéros 2 et 4, mais il reste beaucoup de travail. Pour Mourad Aridh, locataire depuis dix-sept ans dans cet immeuble des Doucettes, le constat est clair : « On a été abandonnés. Les seuls travaux qui ont été faits l’ont été à moitié. Et en ce qui concerne la sécurité, c’est le néant. » La colère des locataires est d’autant plus grande que l’immeuble de l’autre côté de la rue, appartenant lui aussi à I3F, a été rénové entièrement il y a près d’un an.

A la fin de l’année dernière, une pétition, signée par tous les locataires, soit près de 1000 personnes, a été envoyée au bailleur, mais elle est restée sans réponse.

Selon Patrick Darolle, le directeur de l’agence du Val-d’Oise d’I3F, une visite poussée des lieux devrait avoir lieu en octobre. « D’importants travaux vont être réalisés courant 2013, mais nous allons rencontrer les locataires pour envisager des travaux à plus court terme », indique-t-il. Du côté de la mairie, on soutient la démarche des locataires. « D’autant plus que la rue des Louvres va être prochainement réaménagée pour un coût de 350000 € », précise-t-on dans l’entourage du maire , Maurice Lefèvre.

Une réunion avait lieu hier soir, à l’initiative des habitants, à laquelle devaient assister le maire et un représentant d’I3F. Les locataires en colère parlent désormais de créer une association et de réaliser une charte des locataires pour améliorer leur cadre de vie. En attendant, ils continuent les travaux.
  

Le Parisien

Partager cet article

Repost 0
Published by AC ! - C.Q.F.D. - dans Actualités locales
commenter cet article

commentaires

STOP RADIATIONS

       

Recherche

ENSEMBLE CONTRE LES EXCLUSIONS

LOCAL: Lieu d’Organisation des Chômeurs et Actifs en Lutte

Ouvert du lundi au vendredi de 10H à 15H

41 avenue du 8 Mai 45 95200 SARCELLES

 

Accueillir, dialoguer

Une grande salle, du café, du thé : un espace convivial pour les chômeurs, les précaires, les exclus 

 

Informer, orienter

Connaissance des droits, journaux, brochures spécialisées, adresses utiles, contacts avec les différentes institutions…

 

Aider

Téléphone, rédaction CV, lettre motivation, courriers, …  recherche d’emploi sur Internet

 

Discuter, sortir de l’isolement

Réflexions sur les causes de l’exclusion, Elaboration de propositions pour changer de logique

 

Agir ensemble

Informer, participer aux luttes contre le chômage, l’exclusion, les inégalités…