Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 juillet 2011 6 02 /07 /juillet /2011 10:09

La CAF veut fermer ses antennes

Les employés de la CAF sont en grève aujourd’hui pour protester contre le projet de la direction de regrouper tous les services du département à Cergy d’ici à 2013.

MARIE POUSSEL | Publié le 30.06.2011, 07h00

 
LA nouvelle fait l’effet d’une bombe à retardement dans tout le département. La CAF (Caisse d’allocations familiales) envisage de fermer ses antennes d’Argenteuil et de Sarcelles, ainsi que son centre de Cergy, pour tous les regrouper dans un immeuble de Cergy, près du centre commercial des 3-Fontaines. Cet après-midi, une manifestation est organisée à l’appel d’une intersyndicale FO-CGT devant le site d’Argenteuil, où se tiendra un conseil d’administration lors duquel sera discuté ce projet.


Un document que nous nous sommes procuré, présenté lundi lors d’un conseil d’entreprise, affiche clairement les ambitions de la direction. Cette note envisage « l’acquisition de bureaux à Cergy en vue de regrouper l’ensemble des activités de la CAF du Val-d’Oise ». Au fil des pages, les précisions sont apportées : la CAF lorgne sur l’immeuble de 13000 m2 Cap Cergy, anciennement occupé par le groupe PSA, construit en 1994. Cette hypothèse entre dans une « stratégie immobilière pour la période 2012-2013 » dont le but est de « regrouper l’ensemble du personnel, soit environ 600 collaborateurs ». Une opération dont le budget est estimé à 30 M€. Aussitôt le document communiqué, les syndicats sont montés au créneau. « C’est 20 km, 30 km ou 50 km de plus pour les collègues, mais c’est aussi des conditions de travail qui s’aggraveraient », dénoncent-ils.

La direction précise que l’acquisition pourrait se concrétiser dès septembre, pour une installation dans les deux ans. « A l’état actuel, cela ne reste qu’un projet, tempère Christian Le Petitcorps, directeur général de la CAF 95. Nous avons des enjeux de performance, mais aussi des enjeux en termes de contraintes qui doivent diminuer. Les lignes d’accueil resteront dans les mêmes villes, il n’est pas question d’abandonner les populations précaires. » « Des guichetiers itinérants, ce n’est absolument pas la même chose », rétorquent les syndicats.

Les élus parlent de discrimination territoriale


Cette perspective ne réjouit pas non plus les allocataires. La fermeture de l’antenne de Gonesse, il y a deux ans, a déjà mis le feu aux poudres dans des secteurs où les allocataires sont nombreux. Des élus d’Argenteuil et de Sarcelles ont prévu de se joindre aux grévistes cet après-midi. « Une discrimination territoriale est à l’œuvre. Elle s’en prend aux populations les plus fragiles et veut les contraindre à des déplacements à l’opposé de leur lieu de vie, sans solution de transports publics adaptée », s’insurge Philippe Doucet, le maire (PS) d’Argenteuil. Un vœu demandant le maintien de l’antenne devrait être adopté au conseil municipal de Sarcelles ce soir. François Pupponi, le député-maire (PS), qui trouve ce projet « scandaleux et inadmissible », promet de saisir le ministre et la Cnam (Caisse nationale d’assurance maladie) pour s’y opposer : « Les administrations continuent la logique de se désengager des quartiers », peste-t-il.


Le Parisien

 

VO NEWS :



Les agences de la caisse d’allocations familiales (Caf) du Val d’Oise étaient fermées ce jeudi. En cause, une grève des salariés pour dénoncer le projet d'achat d'un bâtiment de 13 000 mètres carrés dans Cergy. D'ici 2013, l'ensemble des services de l'agence pourrait être regroupés dans ce lieu unique. Cet après-midi à Argenteuil, des employés se sont donc réunis pour protester contre cette restructuration. Le reportage de VOtv. 

 

Voir Vidéo de VO News: http://www.dailymotion.com/video/xjmljs_greve-caf-du-val-d-oise_news#from=embediframe&start=1

Partager cet article

Repost 0
Published by AC ! - C.Q.F.D. - dans Services Publics
commenter cet article

commentaires

STOP RADIATIONS

       

Recherche

ENSEMBLE CONTRE LES EXCLUSIONS

LOCAL: Lieu d’Organisation des Chômeurs et Actifs en Lutte

Ouvert du lundi au vendredi de 10H à 15H

41 avenue du 8 Mai 45 95200 SARCELLES

 

Accueillir, dialoguer

Une grande salle, du café, du thé : un espace convivial pour les chômeurs, les précaires, les exclus 

 

Informer, orienter

Connaissance des droits, journaux, brochures spécialisées, adresses utiles, contacts avec les différentes institutions…

 

Aider

Téléphone, rédaction CV, lettre motivation, courriers, …  recherche d’emploi sur Internet

 

Discuter, sortir de l’isolement

Réflexions sur les causes de l’exclusion, Elaboration de propositions pour changer de logique

 

Agir ensemble

Informer, participer aux luttes contre le chômage, l’exclusion, les inégalités…