Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 octobre 2009 5 30 /10 /octobre /2009 22:19
Impôts locaux : ça ne s'arrange pas !
(30/10/2009 12:00)

Déjà très élevés, les impôts locaux dans le Val-d'Oise ont encore progressé. C'est le constat du magazine Capital qui a mis en ligne une enquête (réactualisée le 29-10). On retiendra la situation à Argenteuil (+ 8 % sur un an)  et Sarcelles où les impôts locaux sont parmi les plus élevés du Val-d'Oise : 1609 € en moyenne  pour les foyers qui ne bénéficient pas d'exonération.

 Les élections municipales sont déjà loin, et les maires ne pensent pas encore à la prochaine échéance. Cet agenda semble avoir encouragé les élus à augmenter sensiblement les impôts locaux comme à Paris (+ 19,2 % entre 2008 et 2009) et à Argenteuil (+ 8 % sur un an) .

À Sarcelles les impôts locaux sont parmi les plus élevés du Val-d'Oise : 1609 € en moyenne  pour les foyers qui ne bénéficient pas d'exonération.
À Argenteuil, la moyenne de l’imposition locale pour les foyers ne bénéficiant pas d'exonérations est dorénavant de 1543 €, soit 50 % de plus que Paris (1030 €). À Cergy, classé 57e ville de France pour la pression fiscale par habitant, l'impôt moyen est dorénavant de 1518 €, en augmentation de 4,8 % par rapport à 2008.

L’enquête menée par le magazine Capital portant sur 450 grandes villes se fonde sur un nouveau mode de calcul : les journalistes ont additionné le montant de la taxe foncière et de la taxe d'habitation réellement acquittées par les habitants avec les sommes versées par l'État compensant les éventuelles exonérations accordées à différentes catégories de contribuables. Ce «  produit fiscal global » a ensuite été divisée par le nombre de ménages résidant dans la commune, ce qui permet de comparer facilement des charges des impôts locaux d’une commune à l’autre.

Une des raisons de la hausse des impôts locaux est l’effondrement du marché immobilier, alors que les taxes sur les transactions pèsent lourd dans les recettes départementales et communales. Seule consolation pour le Val-d'Oise, le taux d'imposition départementale n'a pas varié alors qu'à Paris il a augmenté de 77,3 %. Et de 10 à 15 %. dans beaucoup de départements.

« Résultat : alors que le pays de peine à sortir de la crise et que le chômage explose, les contribuables devront verser plus de 1500 € en moyenne à leurs collectivités locales cette année, l'équivalent d'un mois de salaire pour beaucoup et 90 € de plus qu'en 2009 » conclut le magazine Capital dans son édition d'octobre 1009.

A consulter sur Capital.fr :
http://www.capital.fr/le-magazine/extras-online/extra-on-line-magazine-capital-octobre-2009/ville-par-ville-la-flambee-des-impots-locaux-438824

Partager cet article

Repost 0

commentaires

STOP RADIATIONS

       

Recherche

ENSEMBLE CONTRE LES EXCLUSIONS

LOCAL: Lieu d’Organisation des Chômeurs et Actifs en Lutte

Ouvert du lundi au vendredi de 10H à 15H

41 avenue du 8 Mai 45 95200 SARCELLES

 

Accueillir, dialoguer

Une grande salle, du café, du thé : un espace convivial pour les chômeurs, les précaires, les exclus 

 

Informer, orienter

Connaissance des droits, journaux, brochures spécialisées, adresses utiles, contacts avec les différentes institutions…

 

Aider

Téléphone, rédaction CV, lettre motivation, courriers, …  recherche d’emploi sur Internet

 

Discuter, sortir de l’isolement

Réflexions sur les causes de l’exclusion, Elaboration de propositions pour changer de logique

 

Agir ensemble

Informer, participer aux luttes contre le chômage, l’exclusion, les inégalités…