Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 septembre 2010 7 26 /09 /septembre /2010 00:00

Tract CGT - UGICT.CGT - CFDT -

Non à la biométrie

 

Malgré la mobilisation des agents, le 24 septembre, la municipalité persiste dans son projet de mise en place de contrôle du temps de travail par l’utilisation de la biométrie.

Au cours du C.T.P., la Municipalité et l’Administration ont joué les autistes, annonant sans arrêt les mêmes arguments.

Force est de constater encore une fois que le CTP n’est plus qu’une chambre d’enregistrement de décisions qui sont déjà prises !!!

Rien ne justifie l’utilisation de la biométrie !!!!

Bien que nous persistions à penser que l’utilisation de badgeuses ne soit pas la priorité dans notre ville (d’autres mesures plus importantes en direction du personnel sont prioritaires), nous observons que tous les arguments développés par l’Administration peuvent être mis en place avec d’autres systèmes.

Pourquoi vouloir à toutes forces l’installation de la biométrie ?

Nous ne voyons que 2 hypothèses :

-         Tous les agents sont considérés comme des tricheurs en puissance.

  -   Dans la mesure où, à notre connaissance, aucune ville n’est équipée de ce système pour gérer les agents (contrairement à ce qui a été affirmé lors de la réunion au CTM la ville d’Argenteuil n’est pas équipée de ce système), la ville de Garges et son Directeur Général veulent s’afficher comme étant les pionniers en la matière.

La direction générale se dit réactive et pour cause !!! Seulement trois mois entre la naissance du projet et de sa mise en place !

Nous serions ravis qu’il en soit de même pour régulariser les emplois précaires, les régimes indemnitaires, installer des vestiaires, livrer les produits d’entretiens, améliorer les conditions de travail.


Le 21 septembre, nous avons envoyé un courrier en faisant état de notre étonnement sur le fait que le dispositif était déjà en place sans que le C.T.P. se soit réuni, Monsieur le Maire a préféré jouer sur les mots plutôt que de répondre à nos légitimes interrogations en nous écrivant : «qu’il nous remerciait de bien vouloir lui indiquer à quel endroit ce dispositif était mis en place ».

Monsieur le Maire serait-il frappé de cécité sélective ? Tout le monde a pu constater que les fils destinés à l’alimentation des joujoux du Directeur Général étaient déjà en place.

Aurait on mis les choses en place à « l’insu de son plein gré » ?

Le coût de l’installation nous a été annoncé ! 60 000€ soit le versement de la prime d’installation pour 30 agents non titulaires.

Le conseil municipal a lieu le 30 septembre, à l’ordre du jour aucune délibération prévue juste une information sur les décisions du maire.

 

Nous vous appelons l’ensemble du personnel à venir manifester son opposition

à l’utilisation de la biométrie

au sein des services de notre collectivité.

 

Jeudi 30 septembre à 19h30

Place de l’Hôtel de Ville

Devant la mairie

  


SUD-Garges.jpg

  

  A quand la promotion sur tests ADN ?

TOUS SUR LE PARVIS

 

pour le conseil municipal Mairie de Garges

JEUDI 30 Septembre - 19H30

 

►Le 16 septembre la municipalité convoquait les membres du CTP pour faire valider l'installation d'un système BIOMETRIQUE de gestion du temps de travail. Pourtant la municipalité n'a pas attendu l'avis du CTP pour commencer les travaux de la «mise en bétail...» du personnel communal.

C'est pour cela que les organisations syndicales décidaient de boycotter cette instance.

 

► Très vite, la municipalité provoquait un nouveau CTP, le 24 septembre. L'autorité territoriale ne démord pas, la BIOMETRIE serait la solution à tous les problèmes de gestions du personnel.

Que le corps devienne un vecteur d'informations ne semble pas heurter nos élus et ce malgré le refus du personnel à servir de cobaye ou de vivre le cauchemar d'un mauvais roman de science fiction.

 

Les organisations syndicales ont voté unanimement contre ce projet, mais ne nous leurrons pas cette instance n'a jamais rien eu de paritaire et elle est aujourd'hui considérée comme une simple chambre d'enregistrement après travaux.

 

Seule la mobilisation va pouvoir changer la donne, rien n'est joué la preuve :

 

En 2004 La biométrie a déraillé chez Effia Services.

Cette filiale de la SNCF a été condamnée pour avoir installé un système de pointage utilisant la biométrie de salariés.

Et pourtant, pour mettre en place le pointage, Effia Services avait respecté les procédures légales, ce qu'a reconnu le tribunal : information-consultation du comité d'entreprise, lettre individuelle à chaque salarié et enfin déclaration de traitement automatisé à la Cnil en mai 2004. C'était compter sans la détermination du syndicat SUD Rail et des salariés qui ont gagné.

 

Rappelons-le : L'objectif est de terroriser les salariés pour réduire la masse salariale, dégraisser le personnel.

 

Et les coups ont déjà commencé à pleuvoir :

- 60.000 euros pour le dispositif biométrique (Voir le Parisien du 25/09/10) et trois groupes scolaires qui ne sont plus nettoyés le samedi : Robespierre, Hugo et Romain Rolland. Pire, la société de nettoyage GOM est en train de licencier les ouvrières qui pourtant travaillent sur ces sites pour la mairie depuis plus de 20 ans !

 

La priorité est-elle de dépenser notre argent public pour aggraver brutalement nos conditions de travail ou d'assurer un service digne et décent et du travail à la population de Garges ?

 

Nous voulons :

- L'abandon immédiat de l'arme biométrique coûteuse et scandaleuse par la municipalité;

- que nos écoles continuent à être nettoyées !

- que les enfants Gargeois et leurs familles ne soient plus méprisés et vivent dans des conditions d'accueil dignes dans les écoles !

- l'arrêt des licenciements pour les 13 ouvrières gargeoises de GOM !

- la titularisation immédiate de tous les personnels précaires.

 

SUD Collectivités Territoriales 95

35, rue des Doucettes 95140 Garges- les- Gonesse -

Tél. 01 34 53 34 39 - 06 59 78 43 93

mai l : syndicat sud@villedegarges.com

 

 Voir pétition en cliquant sur le lien suivant: link

garges badge bio

Partager cet article

Repost 0
Published by AC ! - C.Q.F.D. - dans Actualités locales
commenter cet article

commentaires

Ayari Yassine 27/09/2010 09:43


Bonjour Daniel,
en ce qui concerne le coût, je peux t'assurer que nous sommes très au-dessus des 60.000€ annoncés qui devraient couvrir à peine le matériel.
Le système informatique qui sera construit tout autour demandera sans doute une veille permanente donc un emploi à temps complet (une création...pour en détruire beaucoup d'autres).
De plus, la maintenance a elle aussi un coût important. Par exemple, l'intervention d'un expert sur un seul jour coûte entre 1000 et 1500€.


STOP RADIATIONS

       

Recherche

ENSEMBLE CONTRE LES EXCLUSIONS

LOCAL: Lieu d’Organisation des Chômeurs et Actifs en Lutte

Ouvert du lundi au vendredi de 10H à 15H

41 avenue du 8 Mai 45 95200 SARCELLES

 

Accueillir, dialoguer

Une grande salle, du café, du thé : un espace convivial pour les chômeurs, les précaires, les exclus 

 

Informer, orienter

Connaissance des droits, journaux, brochures spécialisées, adresses utiles, contacts avec les différentes institutions…

 

Aider

Téléphone, rédaction CV, lettre motivation, courriers, …  recherche d’emploi sur Internet

 

Discuter, sortir de l’isolement

Réflexions sur les causes de l’exclusion, Elaboration de propositions pour changer de logique

 

Agir ensemble

Informer, participer aux luttes contre le chômage, l’exclusion, les inégalités…