Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 juillet 2011 6 02 /07 /juillet /2011 09:55

« Cela va être trop galère »

HÉLÉNA 32 ans, croisée à la CAF de Sarcelles

M.P. | Publié le 30.06.2011, 07h00

 Sarcelles, mardi. Dans la file d’attente, les gens s’inquiètent. Si les bureaux de la CAF ferment, ils devront se rendre à Cergy, difficile d’accès par les transports en commun.

Sarcelles, mardi. Dans la file d’attente, les gens s’inquiètent. Si les bureaux de la CAF ferment, ils devront se rendre à

 

Un sentiment d’abandon et de relégation. Voilà comment les allocataires de Sarcelles réagissent à l’éventuelle fermeture de la CAF. Mardi matin, il fallait encore attendre une bonne heure pour accéder à un guichet à l’intérieur du bâtiment situé au cœur du Grand-Ensemble. « C’est vraiment n’importe quoi, s’énerve Christelle, une jeune maman venue de Goussainville.

SUR LE MÊME SUJET

Entre la CAF et le Pôle emploi où on attend aussi des heures, on a vraiment l’impression qu’en banlieue on a moins de droits que les autres. »

 

Ici, les allocataires doivent s’armer de patience pour obtenir un renseignement. Les administrés de tout l’est du Val-d’Oise, un secteur où tous les voyants sociaux sont au rouge, sont obligés quotidiennement d’attendre des heures dans le froid glacial l’hiver ou sous un soleil de plomb l’été. Les files d’attente impressionnantes devant le bâtiment sont encadrées par des vigiles, faute de capacités d’accueil suffisantes à l’intérieur. Une affichette en vitrine donne le ton. En résumé, on peut y lire que, si un allocataire s’énerve, le personnel s’octroie le droit de fermer l’accueil du public à n’importe quelle heure de la journée. Une sorte de droit de retrait qui met en exergue la tension quotidienne dans les bureaux. « Déjà, l’accueil est régulièrement fermé, rappelle Héléna, 32 ans. Si on doit se déplacer à Cergy, cela va être trop galère. Il n’y a pas de transports en commun pour y aller. Il faudra passer par Paris et on va mettre des heures… »

 

Le Parisien

Partager cet article

Repost 0
Published by Le Parisien - dans Actualités locales
commenter cet article

commentaires

STOP RADIATIONS

       

Recherche

ENSEMBLE CONTRE LES EXCLUSIONS

LOCAL: Lieu d’Organisation des Chômeurs et Actifs en Lutte

Ouvert du lundi au vendredi de 10H à 15H

41 avenue du 8 Mai 45 95200 SARCELLES

 

Accueillir, dialoguer

Une grande salle, du café, du thé : un espace convivial pour les chômeurs, les précaires, les exclus 

 

Informer, orienter

Connaissance des droits, journaux, brochures spécialisées, adresses utiles, contacts avec les différentes institutions…

 

Aider

Téléphone, rédaction CV, lettre motivation, courriers, …  recherche d’emploi sur Internet

 

Discuter, sortir de l’isolement

Réflexions sur les causes de l’exclusion, Elaboration de propositions pour changer de logique

 

Agir ensemble

Informer, participer aux luttes contre le chômage, l’exclusion, les inégalités…