Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 juillet 2009 3 01 /07 /juillet /2009 00:00
 

Icade cède aux HLM 26 034 logements pour 2 milliards d'euros
LE MONDE | 01.07.09 | 14h28  •  Mis à jour le 01.07.09 | 14h28

près de laborieuses négociations qui ont duré plus de six mois, la foncière de la Caisse des dépôts et consignation (CDC), Icade, a annoncé, dans un communiqué publié mardi 30 juin, être parvenue à un accord pour vendre 81 % de son portefeuille résidentiel pour près de 2 milliards d'euros. Icade cède 26 034 logements à un consortium fédérant une vingtaine de bailleurs sociaux d'Ile-de-France et piloté par la Société nationale immobilière (SNI), la filiale HLM de la CDC. Il s'agit d'un parc essentiellement francilien, loué à des loyers quasi sociaux (entre 6 et 10 euros le mètre carré par mois), même s'il n'en a pas le statut juridique.

 


Cette vente est soumise à l'accord des tutelles des acquéreurs et devrait se concrétiser au plus tard à la fin du premier semestre 2010. La transaction s'est conclue au prix moyen de 1 186 euros le mètre carré, ce qui correspond à la valeur expertisée au 31 décembre 2008 avec une décote de 12,6 %.


Outre ce bloc de logements, Icade apporte à une société créée en commun avec la SNI un bloc de 6 647 logements pour une valeur de 440 millions d'euros dans l'attente de trouver un accord avec les acquéreurs finaux (d'autres organismes HLM). Outre la propriété, Icade en cède la gestion et transfère les personnels, gestionnaires de ce parc résidentiel Cette transaction - la plus grande vente de logements jamais réalisée en France - pose plusieurs questions.


L'opération ne va-t-elle pas assécher les fonds disponibles des organismes HLM sans créer une offre nouvelle, au détriment des fonds nécessaires pour construire ? "Les bailleurs sociaux pourront avoir recours aux encours du Livret A encore abondants", assurait Thierry Repentin, le président de l'Union sociale pour l'habitat (USH) qui fédère les 700 organismes HLM, lors d'une conférence de presse mardi, en se félicitant de cette transaction.

Pour Icade, il s'agit d'un virage opéré par son PDG, Serge Grzybowski, arrivé en septembre 2007. La foncière, qui a cédé ses activités d'administration de biens, abandonne le logement et se tourne vers le bureau. Son PDG a l'intention de réinvestir les sommes dégagées dans l'achat d'immeubles de bureaux, à condition que son conseil d'administration l'accepte.

Car ses actionnaires pourraient souhaiter le versement d'un dividende exceptionnel au-delà des obligations légales, à commencer par le fonds de pension irlandais qui détient 3,15 % de la foncière et qui ne cache pas son désir d'en sortir, mais peut-être aussi la CDC (60 %), en quête d'argent pour alimenter le fonds souverain.


En effet, en vertu de son statut de société d'investissement immobilier coté, Icade est tenue de distribuer 50 % de la plus-value dégagée, soit 6 euros par action. Aller au-delà signerait sa mort.


Isabelle Rey-Lefebvre
Article paru dans l'édition du 02.07.09

Partager cet article

Repost 0
Published by Le Monde - dans Logement
commenter cet article

commentaires

STOP RADIATIONS

       

Recherche

ENSEMBLE CONTRE LES EXCLUSIONS

LOCAL: Lieu d’Organisation des Chômeurs et Actifs en Lutte

Ouvert du lundi au vendredi de 10H à 15H

41 avenue du 8 Mai 45 95200 SARCELLES

 

Accueillir, dialoguer

Une grande salle, du café, du thé : un espace convivial pour les chômeurs, les précaires, les exclus 

 

Informer, orienter

Connaissance des droits, journaux, brochures spécialisées, adresses utiles, contacts avec les différentes institutions…

 

Aider

Téléphone, rédaction CV, lettre motivation, courriers, …  recherche d’emploi sur Internet

 

Discuter, sortir de l’isolement

Réflexions sur les causes de l’exclusion, Elaboration de propositions pour changer de logique

 

Agir ensemble

Informer, participer aux luttes contre le chômage, l’exclusion, les inégalités…